Bresse et 4ème demi-brigade
Précédente Accueil Remonter

Régiments de Bresse & Vosges
1796-1797 Italie
1798 Egypte
1805-1807 Prusse
1808-1812 Espagne
1813 Espagne Allemagne
1815-1848
Algérie
Guerre de Crimée
La Commune de Paris

LE REGIMENT BRESSE ET LA 4e DEMI-BRIGADE D’INFANTERIE LEGERE 

En filiation directe le 7-9 descend du Régiment de Bresse formé en 1775, il lutta contre le célèbre PAOLI en Corse en 1793. 

Devenu bataillon de Chasseurs des Vosges, il contribua à la conquête de la Savoie. Il fut transformé en 1796 en 4e Demi-Brigade d'Infanterie Légère. Versée à l'armée d'Italie, elle est à MONTENOTTE, LODI, RIVOLI et SOLFERINO et avec MASSENA à la bataille d'ARCOLE d'où elle part à la conquête du Tyrol. 

Le 15 mai 1797, elle s'embarque à Toulon pour la compagne d'Egypte et inscrit sur son drapeau les PYRAMIDES et MONT THABOR en 1798. 

4ème REGIMENT D’INFANTERIE LEGERE.

Rentrée en France, la 4e Demi-Brigade devient 4e Régiment d'Infanterie Légère, et avec la grande armée entre en Allemagne, combat à DIRNSTEIN, participe à la campagne de Prusse, se distingue à la bataille de FRIEDLAND, qu'elle inscrit sur son drapeau en 1807. 

De là, le 4e Régiment d'Infanterie Légère part pour l'Espagne et le Portugal où il souffre dans des luttes incessantes. 

Il en revient en 1812 pour participer à la campagne d'Allemagne, il est à LUTZEN, BAUTZEN et pendant qu'un bataillon est enfermé à DANTZIG, un autre à DRESDE, le 3e se bat sur le Rhin et pendant la campagne de France. 

En 1815 il est à la malheureuse bataille de WATERLOO, 

LA LEGION D’ARDECHE ET LE 4e REGIMENT D'INFANTERIE LEGERE 

A la Restauration, par décret du 15.12.1815, il devient Légion d'ARDECHE et prend garnison à Privas d'où elle part contre les insurgés de l'Isère et plus tard ceux de Lyon. 

En 1820, il redevient 4e Régiment d'Infanterie Légère et participe à la guerre d'Espagne en 1823. 

Le 13 juin 1830, c'est le Chef de Bataillon COUSIN du 4e Léger qui fut le premier français à prendre pied sur le sol d'Algérie dans la baie de Sidi Ferruch. 

Après les batailles de STAOUELI et de CHAPELLE • FONTAINE il revient en France prendre garnison à BORDEAUX, PARIS, en Bretagne, puis à PERPIGNAN d'où il fut appelé en 1854 pour partir en CRIMEE.

LE 79e REGIMENT D'INFANTERIE DE LIGNE 

Pendant la traversée, il est transformé en 79e Régiment d'Infanterie de Ligne et se distingue au CLOCHETON à SEBASTOPOL, nom qu'il inscrit sur son drapeau.

Pendant la campagne de 1870, le 79e est pris au piège de Sedan. 

LE 79e REGIMENT DE MARCHE 

Après 8 mois de captivité il rentre en France et sous le nom de 79e Régiment de Marche participe en 1871 à la répression de la Commune à Paris. 

Après cette triste affaire, redevenu 79e de Ligne et après avoir pris garnison à Paris, Reims, Bar-le-Duc, Troyes, Neufchâteau,  il rejoint Nancy en 1887 et y reçoit son nouveau drapeau le 2 juillet 1895 avec les inscriptions : PYRAMIDES 1798 - CALDIERO 1805 - SEBASTOPOL 1855. 

Les deux guerres mondiales.

 

Cette page a été mise à jour le jeudi 06 octobre 2016

Visiteurs depuis le 6 juin 2014 :

Free counters!